16 mars : Accueil des enfants des personnels de santé

 Le gouvernement vient de préciser dans quelles conditions devait se mettre en place, dès lundi 16 mars, le service de garde des enfants des personnels de santé. 

Afin que, dès lundi, aucun personnel de santé ne soit entravé dans sa disponibili au service de notre système de santé, les enfants de ces personnels qui nauraient pas trouvé d’autres modes de garde seronaccueillis.

Cet accueil sera assuré par du personnel des établissements. Il est demandé aux parents concernés de prévenir leur chef d’établissement. On peut pourtant estimer possible que certains de ces parents concernés essaieront durant le week-end d’organiser un autre mode de garde mais pourraient se trouver au dernier moment sans solution.

Les recteurs d’académie sont chargés de faire le point, au début de la semaine prochaine, sur le nombre d’enfants concernés et proposer éventuellement des regroupements de proximité de ces enfants afin de réduire le nombre de lieux d’accueil nécessaires. Mais dans l’attente tous les établissements concernés maintiendront l’accueil.

Les personnels de santé concernés par ce dispositif sont :

      Tous les personnels travaillant en établissements de santé publics/privés :

hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé …

      Tous les personnels travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes

âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers

autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD …

      Les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes,

auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…

      Les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

Si nécessaire, les parents concernés justifieront de leur situation en présentant leur carte professionnelle de santé (CPS) ou une fiche de paye avec mention de l’établissement employeur ou une attestation de l’ARS.

Afin  de  lutter  contre  l’expansion  de  lépidémie,  les  élèves  seront accueillis en groupe de 10 au maximum.

Dès que nous aurons des informations plus précises sur les modalités d’organisation de cet accueil dans la durée, nous vous les communiquerons.

Les commentaires sont fermés.