Calendrier

Il n’y a aucun évènement à venir.

Mieux se connaitre ; mieux ressentir. A la découverte des 5 sens… une histoire à suivre.

Depuis le début de l’année, nous avons fait la rencontre de Gaston. Gaston est une petite licorne qui nous apprend comment apaiser ses émotions qui nous chatouillent le corps, que l’on soit gai ou que l’on soit triste. Et il y en a une quantité des émotions!!!

Capture d’écran 2021-09-22 à 19.14.22

Heureusement que Gaston est là pour nous donner quelques astuces avec des respirations, des mouvements… 

Il adore quand on lui chante et mime sa chanson préférée : « la ronde des émotions ».

 

Mais si je veux bien comprendre Gaston, j’ai besoin de prendre conscience de mon corps, de ce que je ressens. Et pour nous aider, nous les êtres humains, nous avons 5 sens. 

En début d’année, nous avons vu le premier ; le plus évident d’ailleurs : la vue. Le plus souvent quand on fait quelque chose, ce sont les yeux qu’on utilise, et on n’y pense même pas! alors là on a bien fait attention, depuis la rentrée. D’ailleurs à chaque fois que maitresse veut qu’on regarde bien ce qu’elle montre, elle dit quelque chose de rigolo ; elle dit « donnez moi vos yeux ». C’est pour qu’on soit bien attentifs. 

Parce qu’en parallèle, on a travaillé ça aussi : l’attention avec les yeux. On a travaillé à être des « champions du sablier ». Il faut regarder l’écoulement du sablier pendant 30 secondes. Il n’y a que les yeux qui doivent servir, comme si on fermait tout le reste. 

 

Et puis hier, on a vu un autre sens : celui de l’ouïe. Celui là il fonctionne avec les oreilles. Maintenant la maitresse nous dit « donnez moi vos yeux et vos oreilles ». 

IMG_3356

C’était vraiment chouette, on a écouté plein de sons : des bouteilles en verres, en plastique, des instruments. On a même tapé sur des ustensiles de cuisine. On a mis nos mains dans l’eau et écouté les « flocs flocs », et brassé des coquillages… Bref on a écouté plein de sonorités. C’était vraiment drôle. Elles sont incroyables nos oreilles!

Et puis on a retravaillé sur l’attention ; mais là il fallait se servir que des oreilles. On devait fermer les yeux et ne les rouvrir que lorsque l’écoulement des graines dans le bâton de pluie était terminé. On a bien écouté pour devenir des « champions du bâton de pluie! »

A suivre…

 

IMG_3446 IMG_3444  IMG_3451 IMG_3448

IMG_3449

Les commentaires sont fermés.